Inspirée des recherches de la Nasa sur la photosynthèse, la technologie innovante des LED « Light Emitting Diode » investit la sphère de la médecine esthétique et constitue désormais une alternative aux méthodes lourdes et invasives.
Surnommée « skin fitness » (le fitness de la peau) aux Etats-Unis, la LED est une révolution dans le soin anti-âge et dans le traitement de nombreux problèmes cutanés, notamment les cicatrices, les vergetures, l’acné mais aussi certains cancers cutanés.

Principe de fonctionnement

La LED émet une lumière monochromatique qui agit sur le processus de réparation cutanée : elle « booste »l’activité des fibroblastes, stimulant ainsi la production de collagène et inhibe la collagénase et la hyaluronidase, enzymes responsables de la dégradation du collagène et de l’acide hyaluronique.
L’activité de la LED varie en fonction de la couleur de sa lumière, donc de sa longueur d’ondes, qui pénètre plus ou moins dans les tissus. Par exemple la lumière orange – qui émet à 590 nanomètres, proche de l’absorption du cytochrome, est la mieux adaptée à la production de néocollagène par photomodulation, c’est donc la plus indiquée pour le rajeunissement des tissus. La lumière bleue est quant à elle utilisée dans le traitement de l’acné (activation de la porphyrine) etc. A chaque pathologie correspond ainsi un traitement spécifique.

Application de la LED

Soins anti-âge

Photo-modulation anti-âge à effet repulpant. La peau devient plus lisse, tonique et ferme. Son grain s’affine, avec des pores resserrés et un teint plus éclatant. Effet anti-taches en association à un peeling photosensibilisant.

Cicatrisation

Amélioration et accélération de la cicatrisation par photo-modulation cellulaire. Effets également visibles sur les rougeurs, les inflammations et les irritations, comme celles provoquées par les coups de soleil ou par des traitements esthétiques (peeling, dermo-abrasion, laser fractionné…)

Vergetures

Amélioration très significative des lésions (diminution de la profondeur, amélioration de l’aspect plissé, repigmentation).

Acné

Photo-activation des porphyrines par la lumière bleue qui provoque la libération de radicaux libres toxiques pour la bactérie de l’acné (P.Acnès). Amélioration des acnés réfractaires, de l’acné rosacée et même atténuation de l’apparence de certaines cicatrices d’acné.

Cancers cutanés (PDT)

La LED est également utilisée pour détruire certaines lésions cancéreuses ou pré-cancéreuses de la peau (Kératoses actiniques et carcinomes superficiels). La Photothérapie Dynamique (PDT) consiste à appliquer une substance photosensibilisante (type ALA5) sur la peau quelques heures avant son exposition à des LED bleues ou rouges. L’activation de la substance photosensibilisante provoque ainsi la destruction des tissus malades qui l’ont absorbée.

Complément de soins dermatologiques

Enfin, la LED renforçant l’efficacité de certains soins esthétiques, de plus en plus de médecins l’associent systématiquement à leurs traitements. La LED est en effet un complément idéal pour les autres techniques de médecine esthétique, tels que la toxine botulique, l’acide hyaluronique, la radiofréquence, le laser, la lumière intense pulsée, les peelings, etc

Questions fréquentes

Comment se déroule une séance avec la LED Medelisol ?

La LED est appliquée à quelques centimètres du visage ou de la zone à traiter sur une peau démaquillée et bien nettoyée. La durée de la séance, l’intensité et la couleur de la lumière varient selon le traitement.

Est-ce douloureux ?

Non, le traitement est totalement indolore. On ressent seulement une sensation de chaleur diffuse.

Avantages de la LED par rapport à d’autres traitements dermatologiques ?

Contrairement au laser ou à d’autres traitements plus invasifs, aucune précaution particulière n’est à prendre. Il n’y a aucun risque d’exposition au soleil. L’énergie délivrée n’entraîne qu’une légère rougeur qui disparaît au bout de quelques heures. On peut donc reprendre une activité normale dès la sortie de la séance.

Combien de séances de LED Medelisol sont-elles nécessaires ?

Nous conseillons une séance par semaine pendant 4 à 6 semaines puis 1 séance par mois pendant 4 mois. Cette fréquence est bien entendu indicative et peut varier selon le problème à traiter.

Au bout de combien de temps observe-t-on des résultats ?

Les premiers effets sont visibles au bout de six à huit séances. Les modifications de la peau sont progressives et continuent plusieurs mois après le traitement, au fur et à mesure que le collagène se forme.

Y-a-t-il des contre-indications ?

Non aucune : tous les types de peau sont indiqués (peaux sensibles, bronzées, blanches ou noires).

Pourquoi préférer la lampe Medelisol à une autre LED ?

La Medelisol est la dernière génération des lampes LED médicales sur le marché. En choisissant la Medelisol vous faites le choix de la performance, de la sûreté et vous privilégiez la technologie et le savoir-faire français.