04 42 27 73 15
Informations Covid-19Parlez-nous de votre peau
  • Transpiration Excessive Expliquée à Aix-en-Provence, Salon-de-Provence

Les causes de la transpiration excessive des aisselles

Avant de pouvoir traiter un problème il est important de bien comprendre ses origines pour mieux le résoudre. Le Dr Navarro, médecin esthétique et anti-âge à Aix-en-Provence vous propose donc de revenir sur les différentes causes de la transpiration excessive.

Qu’est-ce que la transpiration ?

La transpiration est un processus tout à fait normal de notre métabolisme, essentiel à la thermorégulation ; la régulation de la température corporelle. Le corps doit en effet maintenir une température moyenne de 37° pour son bon fonctionnement et la transpiration joue un rôle majeur dans ce sens.

Plus la température du corps est élevée, par exemple quand nous faisons un effort, plus le corps va transpirer. Quand la température corporelle augmente, le cerveau via le système nerveux va commander la sécrétion de sueur par les glandes sudoripares présentes dans la couche supérieure de la peau. Ces glandes plus nombreuses dans certaines parties du corps, notamment au niveau des aisselles. Notre organisme en compte en tout de 2 à 4 millions.

La sueur, composée principalement d’eau, va s’évaporer par les pores de la peau pour évacuer la chaleur présente dans l’organisme et ainsi baisser la température du corps. La transpiration permet donc de refroidir l’organisme.

Qu’est-ce que la transpiration excessive ?

La quantité de sueur varie d’une personne à l’autre, notamment en fonction de son ADN. Certaines personnes sécrètent plus de sueurs que d’autres, dans des quantités supérieures au minimum nécessaire à la thermorégulation. On parle de transpiration excessive, d’hyperhidrose ou d’hypersudation.

Selon les études 3 à 5% de la population serait touché par ce phénomène. C’est la transpiration excessive au niveau des aisselles qui serait la plus répandue, on parle alors d’hyperhidrose axillaire.

Les causes de la transpiration excessive

Les causes primaires

Les causes primaires ou idiopathiques de la transpiration excessive sont isolées, c’est-à-dire qu’elles existent par elles-mêmes et ne sont pas provoquées par un élément extérieur. Elles peuvent être dûes à :

  • Des facteurs génétiques : au moins 25% des personnes souffrant d’hyperhidrose possèdent au moins un parent ayant le même problème.
  • Un dérèglement du système nerveux. C’est lui qui commande la sécrétion de la sueur quand la température du corps est trop élevée. Déréglé, il va déclencher l’activité des glandes sudoripares alors que la température du corps est normale.
  • L’hypersensibilité de l’hypothalamus. Il fait partie du système nerveux central, c’est lui qui contrôle la thermorégulation. L’hypothalamus semble hypersensible à certaines émotions, situations qui déclenchent la thermorégulation et donc la transpiration. Ces facteurs déclencheurs peuvent être des émotions fortes, le stress, la nervosité, l’anxiété, un temps chaud, la consommation de nourriture épicée, d’alcool, un effort physique.

Les causes secondaires

Les causes secondaires de la transpiration excessive sont dues à des facteurs extérieurs qui déclenchent un mauvais fonctionnement du système nerveux. On peut lister différents facteurs responsables de l’hypersudation :

  • Les médicaments : certains médicaments ont pour effets secondaires la stimulation de la transpiration. Il peut s’agir d’antibiotiques, d’hypotenseurs, d’antidépresseurs, et de médicaments utilisés dans le traitement du cancer du sein.
  • Des maladies chroniques, cardiaques, pulmonaires, certains types de cancer, une infection.
  • Le surpoids et l’obésité.
  • Un malaise, infarctus ou épisode fébrile (provoqué par une maladie comme la grippe par exemple) peuvent être à l’origine d’hypersudation de courte durée.
  • La ménopause peut provoquer des bouffées de chaleur ou des sueurs nocturnes. Il existe un autre type de glandes sudorales appelées apocrines disposées essentiellement au niveau des aisselles et étant sous la dépendance des hormones. Le dérèglement hormonal provoqué par la ménopause conduit donc à une plus grande activité de ces glandes et donc à une transpiration plus importante.
  • L’hyperthyroïdie : la glande thyroïde est une glande endocrine en forme de papillon située à la base du cou. Elle permet la fabrication d’hormones indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. La glande thyroïde peut se dérègler et causer une hyperactivité thyroïdienne. C’est-à-dire que la glande s’emballe et va fonctionner de manière excessive provoquant une transpiration abondante et/ou des bouffées de chaleur.

Heureusement des technologies de dernières générations peuvent vous aider à lutter contre l’hypersudation des aisselles. Miradry® utilise les micro-ondes courtes pour éliminer 83% des glandes sudoripares et ainsi réduire considérablement la transpiration sous les aisselles.

Pour en savoir plus sur les séances de Miradry® au cabinet du Dr Navarro, médecin esthétique et anti-âge vous pouvez consulter la page dédiée sur notre site.

Pour plus d’informations sur la transpiration excessive des aisselles vous pouvez nous contacter à notre cabinet d’Aix-en-Provence.

Le Dr Navarro répond à vos questions sur :
Les causes de la transpiration excessive des aisselles

Les seules informations qui seront affichées publiquement sont votre prénom, ville (si vous l'avez renseignée) et message.

Ne mettez pas d'informations personnelles. Cette fonctionnalité vous est proposée afin d'échanger sur le sujet traité dans cette page.

Si une réponse est donnée par un administrateur du site ou par un autre internaute, vous recevrez une notification par email.

Votre message sera vérifié et pourra être modifié ou supprimé si il ne respecte pas les conditions expliquées dans les mentions légales du site.